LIVRAISON GRATUITE DÈS CHF 40 | VALABLE POUR TOUTE LA SUISSE

Le clean eating est-il le régime d’une alimentation saine?

Que ce soit dans la presse, les critiques littéraires ou les émissions télévisées, le «clean eating» est omniprésent dans les médias. On trouve à ce jour, rien que sur Instagram, 47 504 074 publications avec le hashtag #cleaneating. Mais que signifie exactement ce «clean»? Et nous mène-t-il à une alimentation vraiment plus saine? Peut-il nous faire perdre du poids? Nous avons examiné de plus près cette tendance actuelle et t’en donnons un aperçu, avec des idées de menus en prime!

Qu’est-ce que le clean eating?

Traduit littéralement «clean» signifie «propre» ou «pur» et «eating» signifie «alimentation». Le concept n’est cependant pas de manger proprement ses spaghettis avec une serviette autour du cou. Il ne s’agit pas non plus de finir de nettoyer la terre des fanes de carottes. Le clean eating est avant tout un type d’alimentation qui se focalise sur les aliments sains et exclue ceux nuisibles à la santé.

Le clean eating peut être considéré comme un retour vers la nature, à une alimentation originelle et à la cuisine faite maison. Le clean eating comprend les aliments dits propres, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été transformés industriellement et qu’ils sont exempts d’additifs artificiels et de conservateurs. Les produits contenant des exhausteurs de goût, des colorants et des arômes sont à éviter. Les plats cuisinés, la malbouffe, la restauration rapide comme tous les aliments préparés ou conditionnés sont également à proscrire. Quand ils font leurs courses, ceux qui optent pour cette forme d’alimentation saine, prennent l’habitude de lire systématiquement la liste d’ingrédients inscrits sur les produits.

Le clean eating privilégie les aliments complets et sains avec des ingrédients de saison et biologiques. Les légumes, les fruits, les viandes maigres et les produits complets sont la base de cette alimentation. Les calories vides, celles qui ne nous apportent aucun nutriment, comme la farine blanche ou le sucre industriel, ne sont pas au menu.

Le clean eating comprend six petits repas ou collations par jour. Cela permet d’éviter les fringales tout en maintenant le processus métabolique. Le clean eating n’est pas un régime, au sens où il n’a pas pour finalité la perte de poids. Il est en soi une approche durable pour une vie saine. Toutefois, le changement des habitudes alimentaires génère souvent une perte de poids.

Qui est à l’origine du clean eating?

Tosca Reno est la figure phare de la révolution du clean eating. C’est en 2007 que la canadienne écrivit son premier livre relatif au clean eating: «The Eat-Clean Diet Book». Depuis lors, elle a publié de nombreux ouvrages sur le sujet et, notamment grâce à ses excellents positionnements dans les listes des best-sellers du New York Times, elle est suivie par des millions de personnes.

À propos: les pays germanophones ont un principe similaire – «die Vollwerternährung» (l’alimentation complète) qui fait l’objet d’études approfondies depuis les années 80.

Y a-t-il des règles à suivre?

«Clean» ne veut pas dire que nous devons renoncer à tout. (En effet, à l’inverse des régimes courants, il ne s’agit pas ici de perdre du poids). À contrario! Ce concept, qui vise à nous maintenir en bonne santé, permet bien des choses. C’est d’ailleurs ce qui fait que ce type d’alimentation convient aussi bien aux végétariens qu’aux végétaliens comme aux amateurs de viandes et de poissons.

Les règles de base du clean eating sont:

1. Boire beaucoup Deux à trois litres par jour, de préférence de l’eau ou du thé non sucré.

2. Petit-déjeuner .Nos grands-parents le savaient déjà: le petit-déjeuner est LE repas de la journée. Le matin, ce qui nous mettons dans notre assiette nous donne de l’énergie pour toute la journée et renforce notre concentration tout autant que notre système immunitaire.

3. Avoir une alimentation équilibrée  achten. Aux plats du jour: de bonnes graisses (par ex. les fruits à coque ou de l’huile de noix de coco), des glucides lents (par ex. les flocons d’avoine et les céréales complètes), des protéines à haute valeur nutritive (par ex. les haricots, les œufs) ainsi que les fruits et légumes frais.

4. Pas d’alcool Pour notre corps, la bière, la tequila et le vin sont des poisons. Chaque gorgée doit ensuite être éliminée.

5. Éviter les calories vides telles que la farine blanche ou le sucre Oublie les boissons à forte teneur en sucre.

Recettes clean eating

Une alimentation saine et pure n’est pas nécessairement compliquée. Avant tout, cela doit être bon. C’est la raison pour laquelle nous avons sélectionné pour toi quelques recettes à même de t’aider dans ton approche d’une alimentation clean eating. Amuse-toi à découper, râper et cuisiner!

Petit déjeuner

Pudding d’avoine aux prunes et canneberges (végétalien)

Ingrédients pour 2 portions

1prune
60 gde canneberges
35 gde noix de cajou
200 mlde lait végétal  
60 gde flocons d’avoine
1 c. à c.de SteviaSweet Liquide
1/4 c. à c.de cardamome en poudre

Accompagnement

 1 prune fraîche
 canneberges
 noix de cajou

Préparation

  1. Laver et couper la prune en deux. Retirer le noyau.
  2. Mettre la prune, les canneberges, les noix et le lait végétal dans le bol du mixeur pour les réduire en purée homogène.
  3. Verser le mélange dans un plus grand bol et ajouter les ingrédients restants.
  4. Laisser gonfler au réfrigérateur pendant quelques heures ou jusqu’au lendemain.  
  5. Servir en décorant à votre guise avec des canneberges, des noix et une prune.

Déjeuner

Carpaccio de tomates aux baies marinées et à la burrata& Burrata ohne Zucker

Ingrédients pour 4 portions

4tomates mûres
125 gde burrata
150 gde baies (par exemple framboises, groseilles rouges, myrtilles, mûres)

Marinade pour les baies

1 c. à s.de vinaigre blanc
3 c. à s.d’huile d’olive
10 gouttesde SteviaSweet Liquide
1 c. à c.de jus de citron
1/2 c. à c.de zeste de citron

Accompagnement

 basilic frais
 fleur de sel
 poivre noir

Préparation

  1. Mélanger les ingrédients de la marinade.
  2. Placer les baies dans un récipient plat ou sur une assiette creuse. Ajouter la marinade et laisser les baies mariner 10 minutes.  
  3. Découper les tomates en tranches fines dans le plat de service. Assaisonner de fleur de sel et de poivre noir. Avec la cuiller, recouvrir du mélange de baies.
  4. Recouvrir de burrata coupée en petits morceaux. Juste avant de servir, décorer de feuilles de basilic frais.

Dîner

Bolognaise aux lentilles sans sucre (végan)

Ingrédients pour 4 portions

1carotte
1oignon
2gousses d’ail
100 gde champignons de Paris
2 c. à s.d’huile d’olive
2 c. à s.de purée de tomates
3 c. à s.de vinaigre balsamique noir
300 mlde bouillon de légumes
1 boîtede tomates entières en conserve
1/4de botte de thym frais émietté
20 gouttesSteviaSweet Liquide
100 gde lentilles Beluga rincées
350 gde spaghettis à la farine complète
 sel

Préparation

  1. Éplucher la carotte, l’oignon et l’ail. Émincer les oignons. Faire chauffer l’huile dans une casserole et faire revenir les oignons de 5 à 10 minutes à feu moyen jusqu’à ce qu’ils deviennent transparents. Râper gros la carotte, émincer les champignons de Paris et les mettre dans la casserole avec la purée de tomates. Continuer à faire revenir pendant quelques minutes.
  2. Ajouter le vinaigre balsamique, les tomates en conserve, le bouillon de légumes, le thym et la SteviaSweet Liquide. Faire bouillir la sauce à feu moyen sous un couvercle pendant environ 15 minutes. Ajouter ensuite les lentilles. Faire cuire encore environ 30 minutes, jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. Goûter et saler si nécessaire.
  3. Quand les lentilles sont presque cuites, faire cuire les spaghettis en suivant les instructions de l’emballage. Verser les pâtes et mélanger à la sauce. Servir avec le parmesan râpé, le basilic frais et le poivre noir concassé.